Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The killer inside me

The killer inside me

Littérature noire

Texas Forever : passionnante fresque historique de James Lee Burke

Texas Forever : passionnante fresque historique de James Lee Burke

1982. James Lee Burke n'a pas encore attaqué sa série Dave Robicheaux. Il a déjà " pondu ", entre autres, le superbe et militant Vers une aube radieuse et Le boogie des rêves perdus. Mais avec Texas Forever (Two for Texas), il s'intéresse à l'histoire chaotique de cet état gigantesque et, comme de bien entendu, à ces hommes qui ont fait ce pays. Son Holland (patronyme préfigurant un nouveau personnage central à la fois Billy Bob et Hack) et Hugh Allison sont des bagnards de Louisiane. Pas des héros, pas des pourris mais des types qui essayent de se débrouiller dans un pays en ébullition, entre les Français, les Mexicains, les Indiens... On est en 1836, à la veille de Fort Alamo et on a autant besoin de calibres que de héros.

L'épopée de ces deux bagnards, de leur fuite dans une scène d'évasion millimétrée (preuve que Burke maîtrisait très vite les codes de l'action), jusqu'à leur rencontre avec une Indienne Choctaw, puis leur rencontre avec les soldats Texians, tient autant du livre de cow boys que d'un manifeste pour la survie. Bien sûr James Lee Burke n'est pas avare pour peindre les paysages traversés. Toujours aussi contemplatif, il mêle cela à une tension continue, Hugh et Son étant vite recherchés à la fois par les Français et par les Mexicains. Mais toujours, ces deux-là vont parvenir à s'en sortir, en fuyant autant leurs poursuivants que leurs responsabilités d'Américains. Car, c'est bien de la patrie qu'il s'agit à Fort Alamo. Il s'agit de bouter les Mexicains hors du Texas. Et ces deux individualistes vont-ils se ranger aux côtés du général Sam Houston ?Les dernières pages du livre sont carrément éblouissantes.

Il y a tout James Lee Burke dans Texas Forever, cet amour des hommes bagarreurs, des hommes sensibles, des situations extrêmes, d'une Nature belle et hostile parfois, ces rapports aux femmes jamais évidents... Le lecteur a en plus le bonheur d'y croiser, rapidement, des héros d'enfance comme James Bowie, Davy Crockett. Loin d'être un roman de jeunesse, il s'agit bien d'une oeuvre parfaitement écrite, nécessaire aussi à la compréhension du travail de l'auteur. Un bien joli coup de Rivages. Qui annonce, pour octobre, la première des aventures de Hackberry Holland. Sortie, elle, en 1971.

Texas Forever, édition Rivages, 238 pages, 20 euros.

1982. James Lee Burke n'a pas encore attaqué sa série Dave Robicheaux. Il a déjà " pondu ", entre autres, le superbe et militant Vers une aube radieuse et Le boogie des rêves perdus. Mais avec Texas Forever (Two for Texas), il s'intéresse à l'histoire chaotique de cet état gigantesque et, comme de bien entendu, à ces hommes qui ont fait ce pays. Son Holland (patronyme préfigurant un nouveau personnage central à la fois Billy Bob et Hack) et Hugh Allison sont des bagnards de Louisiane. Pas des héros, pas des pourris mais des types qui essayent de se débrouiller dans un pays en ébullition, entre les Français, les Mexicains, les Indiens... On est en 1836, à la veille de Fort Alamo et on a autant besoin de calibres que de héros.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article