Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The killer inside me

The killer inside me

Littérature noire

Point Dume : une histoire de pénis tranché, d'alcooliques, de cinéma... Los Angeles, quoi

Point Dume : une histoire de pénis tranché, d'alcooliques, de cinéma... Los Angeles, quoi

Bien déjanté, le polar de Dan fante. Dans un quartier chicos au nord de Los Angeles, le fameux Point Dume, JD Fiorella tente de refaire sa vie, chez sa richissime mère. Ancien détective privé, il vient juste de perdre son entreprise de location de voitures de luxe mais décroche quand même un job de vendeur chez Toyota. Mieux que rien. Et puis, il se montre assidu aux réunions des alcooliques anonymes et s'il le faut, s'il sent que ça le démange, il appelle son parrain, pour parler, se confier. Donc JD est plutôt sur la bonne voie. Sauf qu'il y a cette gonzesse dans sa Porsche jaune. " Los Angeles est réputé pour ses fous du volant ". Queue de poisson, doigt d'honneur... Forcément JD, ça le met un peu en pétard.

Dan Fante, auteur de Les anges n'ont rien dans les poches et fils du mythique John, célèbre pour Demande à la poussière ou Mon chien stupide, offre un roman très drôle et très violent à la fois. S'il égratigne les moeurs de Hollywood, dans le genre tout permis, indécence des fortunes, vieux beaux et pratiques sexuelles parfaitement déviantes, Dan Fante en fait tellement des caisses, que Point Dume tourne presque à la farce thriller, avec son méchant vraiment très méchant, producteur hollywoodien, perturbé par son enfance dans les camps nazis (on le serait à moins...), d'où un sadisme rare. Et pas vraiment raffiné quand on y songe ! L'ultime scène, avec la fille au visage ravagé et ce JD livré à une scie, devient ainsi franchement comique.

Lecture divertissante, avec sans doute un poil d'autobiographie à l'intérieur, qui vaut essentiellement par son personnage de JD, Point Dume (le titre original, Point Doom, était peut-être plus efficace... surtout qu'au départ on pense qu'il s'agit de Dumé ! Un Corse chez Dan Fante !) se dévore comme un bon film de zombies surfers, un livre un brin pop corn qui a l'avantage non négligeable de ne pas ennuyer.

Point Dume, Dan Fante, ed. Seuil, 327 pages, 21, 50 euros.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article