Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The killer inside me

The killer inside me

Littérature noire

Les variations Sebastian : un enfant et 118 000 dollars à retrouver

Les variations Sebastian : un enfant et 118 000 dollars à retrouver

Amateurs d'élégance, de polars finement dessinés, de personnages piochés dans le quotidien, voici Les variations Sebastian, joli titre pour parler d'une ville où se joue une quête des fantômes de la jeunesse, une quête des rêves anciens mais aussi une vraie poursuite pour sauver un ancien amour et une petite fille de dix ans. Dans le genre carré amoureux, Les variations Sebastian se pose là. Gavin a été raide dingue d'Anna lorsqu'ils étaient au lycée de la petite ville de Sébastian. Lui jouait de la trompette dans le groupe jazzy du lycée. Le soir de leur dernier concert avant les vacances, avant que tout le monde parte loin, étudier, Anna a disparu, sans un mot. Dix ans après, elle réapparaît. Et elle a de sacrés soucis.

Dans une ambiance musicale constante, Emily St John Mandel montre une Anna rebelle, en rupture familiale, en rupture amoureuse aussi. Elle s'enfuit avec un ami de Gavin et, jeune fille enceinte, tente de se reconstruire. Mais la vie ne lui fait pas de cadeau. Sauf un, la possibilité de piquer le fric d'un dealer de meth. 118 000 dollars pour rebondir, aider sa sœur, respirer un peu. Elle tombe dans les bras d'un super guitariste, élève sa fille. Mais la menace du dealer n'est jamais loin. Pendant ce temps Gavin, journaliste à New-York, reçoit des nouvelles de sa sœur, restée en Floride. Elle lui montre la photo d'une petite fille qu'elle a croisé dans une vente immobilière, une petite fille qui ressemble trop à Gavin pour que ce soit un hasard.

Très classique dans la forme, dans ses va et vient entre le présent et le passé, Les variations Sébastian est d'une pudeur incroyable sur les sentiments, d'une finesse rare quand il s'agit d'évoquer les liens entre d'anciens amis, partagés entre la jalousie et la loyauté. Surtout, elle sait maintenir une tension constante sans un millilitre d'hémoglobine. La résolution de l'intrigue se fera en un claquement de doigts étouffé, presque comme une évidence. L'auteur parvient à faire suer les pages de son roman dans cette atmosphère d'été en Floride, elle parvient à nous faire sentir le café dans son diner nocturne... Impeccable.

Les variations Sebastian, Emily St John Mandel, ed. Rivages, 309 pages, 20 euros.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article