Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The killer inside me

The killer inside me

Littérature noire

Sociopathes et lampe torche avec Triggerfish Twist

Sociopathes et lampe torche avec Triggerfish Twist

Le truc avec Tim Dorsey, c'est que l'intrigue on s'en balance un peu. On vient chez lui pour pleurer de rire, en sachant très bien que cet auteur unique va retomber sur ses pattes. Et pas par accident. Son canevas d'intrigue a beau paraître totalement loufoque, il y aune logique psychédélique dans tout ça. Prenez Triggerfish Twist. Comment cette Ferrari S50 blanche peut-elle in fine atterrir sur le toit de la voiture de la mémé qui ouvre le roman ? C'est comme ça, Dorsey, il pose des personnages, des situations ici et là, et puis tout fini par s'entrechoquer dans un magma cosmique.

Triggerfish Twist voit Serge A. Storms, son acolyte cannabique Coleman et sa strip teaseuse, Sharon, amatrice de lampe torche, débarquer dans le quartier de Triggerfish, à Tampa bien sûr. Dans cette zone résidentielle vient aussi de s'installer Jim Davenport et sa famille. A priori, Serge, sociopathe et voleur, n'a rien de commun avec ce Jim, spécialiste en audit financier. Sauf que Serge rêve d'avoir la vie de famille de Jim. " Ce type est un héros " répète-t-il à l'envi. Oui mais pas le héros qu'il croit. En fait Jim a eu l'énorme chance ou malchance de se débarrasser d'un dangereux braqueur de banque... en l'étouffant mortellement et accidentellement avec l'air bag de sa voiture ! Et les trois autres frères de cette crapule sont bien décidés à retrouver Jim Davenport. Entre ces deux événements, 400 pages de délires, de personnages que l'on croirait ordinaire mais qui ont tous un sacré grain. " John Milton avait vraiment un boulot de merde. Tout le monde n'arrêtait pas de lui dire. Les couvreurs qui goudronnaient les toitures en plein mois de juillet à Miami le lui disaient. Les vidangeurs de fosses septiques aussi. Et les types chargés de réparer les lignes à haute tension par temps de pluie. Et les gars qui fouillent les petits recoins dans les aéroports..."

Le décor à la Desperate Housewives avec pelouse impeccable et voisins charmants volent en éclats de drogues, de morsures de chiens, de fusées du 4 juillet, de course poursuites... En parlant de course-poursuite, celle où Rufus est coursé par John Milton, Serge et Mahoney, avec lâchers de furets et de strip teaseuses aux seins nus, vaut absolument tous les psychotropes connus sur le marché. Une hallucination chaotique. Mais attention, pas dénué de sens et de réflexions sur l'Amérique moderne.

Si on lit ce Tim Dorsey de 2006, ce n'est pas un hasard, c'est parce que c'est l'idole d'un bloggeur ami,encoredunoir.com, parce que c'était son anniversaire il y a peu et surtout parce que Tim Dorsey a annoncé sa visite à Quais du Polar en avril prochain à Lyon. Sa première visite en France.

Triggerfish Twist (trad. Jean Pêcheux), ed. Rivages, 447 pages, 10, 50 euros.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article