Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
The killer inside me

The killer inside me

Littérature noire

Les doutes d'Avraham : une autre vision d'Israël

Avraham est un flic solide, patient, mais dont la récente promotion à la tête de la section des homicides du commissariat d'Holon, au sud de Tel Aviv, perturbe un brin. Il a besoin de prendre ses marques. C'est comme avec Marianka, cette femme-policière qu'il aime et qu'il a réussi à faire venir de sa Belgique. Mais Avraham va devoir percer sa carapace pour bien appréhender l'étrange meurtre de Lea Jäguer, cette quinquagénaire sans histoire étranglée chez elle, dans un immeuble tranquille. Lea Jäguer autrefois victime d'un viol ne laisse aucun indice si ce n'est un calendrier décroché de son mur. Pas de bijoux manquant, pas d'argent volé. Un casse-tête et une hiérarchie policière qui a un besoin urgent de se racheter une virginité face aux critiques.

Les doutes d'Avraham, troisième enquête par Dror Mishani et une vraie découverte tant l'auteur mène en parallèle les affres d'Avraham, dans sa vie de couple, avec ses beaux-parents prétentieux, dans sa vie professionnelle, avec ses collègues pas tous réglos, et la vie du couple Maly-Koby, mari et femme en proie au doute mais aussi à la précarité. Dror Mishani touche de manière très intime une certaine réalité israëlienne sans faire de leçons et sans jouer de cartes postales. Ses promenades dans Tel-Aviv n'ont rien du guide Michelin et ses observations de la vie à Holon sont marquées du sceau du simple amour pour sa ville, d'un regard neutre mais pas dénué d'émotions. L'auteur, de toute façon, peint une géographie des âmes, réussissant à faire vivre merveilleusement les inquiétudes de Maly, épouse forte, qui doit affronter un époux aux prises avec ses démons intérieurs. L'issue des Doutes d'Avraham est un sacré moment de polar, inattendu, puissant. De ces fins qui vous donnent envie de lire les deux premières enquêtes de cette série.

Les doutes d'Avraham (trad. Laurence Sendrowicz), ed. Seuil, 274 pages, 20 euros.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article