Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
The killer inside me

The killer inside me

Littérature noire

Empire des Chimères : angoisse et jeux de rôles avec Chainas

Noir. Onirique. Politique bien sûr. Le nouveau roman d'Antoine Chainas, Empire des Chimères, est une réussite après son Pur, bien plus caricatural.
L'auteur fait ici preuve d'une ambition phénoménale et d'une imagination foisonnante. Le plan n'était sans doute pas simple à suivre, avec une narration qui navigue de la France rurale aux studios hollywoodiens de l'animation, entre un garde-champêtre, une institutrice à la retraite, un directeur de cabinet du commerce extérieur, un héritier dingue du maître des loisirs américains... avec, pour corser le tout, un champignon envahissant, un étrange jeu de rôles et un coléoptère à protéger.
Chainas tisse une toile incroyablement dense, riche, sans faux plat. Où le lecteur se demande s'il est bien dans l'histoire principale ou dans cette espèce de Donjons et Dragons, baptisé donc Empire des Chimères. Il y a comme un écho régulier entre plusieurs aventures parallèles qui, comme bien souvent se recoupent. Ce n'est labyrinthique, non, c'est en revanche perturbant, dans le bon sens du terme, puisque le lecteur s'interroge sur le chemin qu'il prend, les indices déposés.
On est en 1983. Jérôme, est garde-champêtre à Lensil, dans un centre de la France, suffisamment inodore et incolore pour ne pas être trop situé géographiquement. Ancien officier en Algérie, Jérôme se partage entre son métier et sa femme paraplégique. La vie est plutôt morne, sans relief. Jusqu'à la disparition de la petite Edith après une anodine séance de cache-cache. Au village personne n'y croit. Et puis voilà qu'est découvert un étrange charnier de chats. Un ado est suspecté, Jean, le grand frère de Julien, qui, lui, est un gamin passionné de jeux de rôles. Il se trouve d'ailleurs en pleine partie avec ses potes Rémi et Thomas. Leur partie en ce moment ? Empire des Chimères. Un jeu venu des Etats-Unis et de la firme international de divertissement LIM (Walt Disney à peine déguisé). Cette dernière prépare d'ailleurs une suite à Empire des Chimères ainsi qu'un grand projet de parc d'attractions en Europe. Peut-être en France. Peut-être à Lensil. Mais tout ne se déroule pas comme prévu...
Difficile de résumer ce nouveau roman de Chainas en quelques lignes. Les époques se chevauchent parfois, puis le fil repart en arrière, surtout les similitudes entre le jeu et la réalité donnent une touche gothique, effrayante aussi. Dans les moments de délires de certains protagonistes, on pense à Dans les limbes de Jack O'Connell. C'est que les délires de Michael Watkins ou du malheureux Jean annoncent vraiment l'arrivée de la schizophrénie dans le roman, de la folie pure. Et puis ça reste angoissant, cette histoire de champignon increvable, un peu dégueulasse. Bien sûr, Chainas ne se prive pas de poursuivre l'enquête de la disparition d'Edith mais tout cela avance au milieu de deux ou trois autres histoires bien barrées.
Ce n'est pas un roman très simple à aborder mais c'est une histoire rare, diablement maîtrisée. Empire des Chimères ouvre un peu plus grand les domaines du roman noir, incluant encore un peu plus de culture populaire à travers ce parallèle avec les jeux de rôle. Et il s'amuse aussi franchement des différences "culturelles " entre les USA et la France. Enfin, entre deux chapitres, l'auteur se penche quelques instants sur cette société du divertissement qui était en train de naître. Une sacrée réussite.

Empire des Chimères, ed. La Série Noire, 658 pages, 21 euros.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article